Blog à propos de la Russie

Blog à propos de la Russie

Ce blog, qui parle de la Russie et de tout ce qui s’y passe, vous permettra d’obtenir des informations fiables concernant ce pays. Vous y trouverez des faits intéressants sur la vie en Russie qui méritent de faire l’objet de votre attention. Voici, les principes que j’ai adoptées lors de la création de ce site: la vérité, l’impartialité, l’objectivité. L’objectif que j’avais en tête était de partager la situation réelle en Russie avec tous ceux qui y sont intéressés.

Dans les années 90, à l’époque de la soi-disant «perestroïka», la plupart des citoyens russes avaient de nombreuses espoirs. L’espoir de voir leur vie s’améliorer. L’espoir de devenir les témoins de la fin de la corruption et de l’injustice dans ce pays. L’espoir de constater finalement l’arrivé au pouvoir de gouvernement responsable et honnête avec son peuple. L’espoir d’avoir de meilleures conditions de vie autrement dit de devenir plus libre, plus indépendant, d’être en capacité de gagner sa vie et de se sentir en sécurité. L’espoir de partager, d’une manière équitable et raisonnable, le patrimoine de l’ancienne URSS. Cependant, la plupart d’entre eux n’ont pas eu l’occasion de se réaliser.

Au lieux de tout cela, la pauvreté, la famine, la dévastation, le chômage, le banditisme, la corruption, l’assassinat des journalistes et toutes les variétés de l’anarchie sont arrivés dans notre pays.

Depuis, plusieurs années se sont écoulées. Et maintenant, la Russie, que représente-t-elle? Quels changements de vie ont subit et continuent de subir ce pays et son peuple? Comment est-elle, la vraie vie dans la Russie de Poutine?

Le niveau du pouvoir d’achat en Russie comparé aux années 90 a, sans doute, augmenté. Mais il faut savoir une choses: en 1990 la plupart des russes se retrouvaient en-dessous du seuil de pauvreté. Et même aujourd’hui ils ne gagnent toujours pas assez. Les salaires bas, les retraites de misère, en ce qui concerne les bourses d’études, n’en parlons pas. En plus de ça, les prix des denrées alimentaires et des autres produits ne cessent pas de grimper. Y ajoutons aussi les factures à payer. Et si nous parlions des retraités, ils ont aussi les médicaments à acheter (sans jamais être remboursés). Pour la plupart d’entre eux, la retraite ne suffit même pas pour se nourrir et payer les factures.

Si cela peux vous intéresser, lisez un article sur un député de l’Oural donnant aux russes le «précieux» conseil de moins manger. Je vous conseille également de vous renseigner sur la vie des ingénieurs en Russie.

La loi en Russie fonctionne toujours d’une manière assez spécifique. La législation russe c’est, tout d’abord, les moyens gouvernementaux de punir. Les citoyens respectueux de la loi sont rarement capables de protéger leurs droits par le biais de la justice. Mais ce n’est pas étonnant puisque rien ne garanti les droits de l’homme en Russie. Les règlements qui forment la Constitution sont violés presque tout le temps et cela est devenu monnaie courante. Et bizarrement, il paraît que le peuple russe aime cela. En Russie nous sommes habitués aux tzars et aux chefs de tribu, ainsi qu’à la vie misérable de non-droit. Généralement, les russes ne respectent pas la loi. La Constitution de la Russie n’est qu’une fiction permettant à ce pays de faire semblant d’être un État de droit.

Bien évidemment, il existe des institutions protectrices des droits de l’homme en Russie. Cependant, cela ne sert pratiquement à rien: ces soi-disant «droits» n’existent que sur le papier et n’ont jamais été défendus. Et pour vous exposer toute la vérité, le gouvernement et même le peuple ne font qu’aggraver la situation sans laisser aucune chance de vivre dans ce pays. Les citoyens eux-même violent les lois dès qu’ils en ont la possibilité et trouvent cela tout à fait normal. Cependant, ils continuent de croire que, si un jour un problème apparait et si celui-ci risque de nuire à leurs droits, ils pourront le résoudre tout simplement en portant plainte au commissariat ou ailleurs. Cette naïveté est impressionnante. Il existe tout un tas de preuves de ce que j’affirme, et cela sans jamais évoquer ma propre expérience. Ce n’est donc pas étonnant que les personnes les plus intelligentes, les plus talentueuses, les mieux éduquées et les plus aisées quittent de la Russie. Et même, ils renoncent à leur nationalité après en avoir obtenu une nouvelle.

Ces derniers temps, la vie religieuse, sociale et politique de la Fédération Russe se remarque par le mouvement appelé la désidéologisation. C’est principalement lié avec la mutation de la vision du monde, de la manière de penser et des valeurs de l’homme moderne. Idem pour les autres pays. Cependant, avec la dégradation de la situation entière dans le pays, nous pouvons observer la propagande du «patriotisme» au sein de la population. Ainsi, le gouvernement tente de détourner l’attention du peuple des réels problèmes tout en couvrant son incompétence et en cachant ses crimes. Nous les connaissons tous, les phrases «pour le bien de la patrie» et «pour le bien de la Russie» peuvent camoufler tout crime et toute bêtise. Le gouvernement russe, ses politiciens et ses fonctionnaires se font souvent remarquer par leur banalité et leur irresponsabilité.

La qualité de l’enseignement en Russie laisse à désirer. Ici, nous parlons des connaissances restituées par les professeurs dans les établissements d’enseignement. Généralement, ceux qui bénéficient « de l’école à la maison» montrent de meilleurs résultats par rapport à ceux qui vont à l’école classique. La plupart des étudiants de Terminale utilisent trop souvent dans leurs discours des gros mots, abusent de l’alcool ainsi que du tabac, ils sont irrespectueux et ne respectent pas les normes. Ce n’est qu’une question d’entourage, et l’école, il faut le dire, y joue un rôle principal. Cependant, il existe des exceptions comme l’école de Schetinine.

Étant russe de naissance, je me base sur ma propre expérience en Russie et constate une choses. La Russie n’est pas un pays pour y vivre. Pendant ces quinze dernières années le niveau de vie dans ce pays ne fait que de se dégrader. Surtout pour ceux qui ne manquent pas de liberté d’esprit et d’individualité. La libre pensée est toujours poursuivie par l’État.

Mais pourquoi la situation en Russie devient-elle de plus en plus critique? À mon avis, c’est le peuple lui-même qui se trouve être la vraie racine du problème. Je vous demande alors, faut-il s’attendre à des changements positifs dans le pays tandis que la mentalité grégaire, l’obéissance, la manipulation, la pauvreté de l’esprit, la volonté de tout accepter et l’absence de dignité restent des phénomènes normaux?

Pour résumer, je peux vous dire une chose. La Russie c’est un pays où les «bonnes» traditions, l’anarchie, la banalité, la stupidité et les mouvements grégaires, se sont bien implantées au fil du temps. C’est là que se trouve toute la terreur de la vie en Russie.